Autre
J'aime

Un retour à la moyenne pour la volatilité?

Hans Albrecht
28 mars, 2017
120 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 3 minutes
Un retour à la moyenne pour la volatilité?

Pour bien comprendre la volatilité d’une option, il est important de s’intéresser au concept du retour à la moyenne. Lorsque l’on se penche sur l’évolution du cours d’une action pendant un certain temps, deux tendances opposées peuvent être observées : un accroissement ou un affaissement, suivi d’une stabilisation. Cependant, d’une manière générale, les prix des options échappent à ce constat et présentent des difficultés à se maintenir à la hausse, ou à la baisse, sur une période de temps prolongée.
Comment dès lors expliquer ce retour à la moyenne du prix des options? Si dans un premier temps les chocs peuvent ébranler les marchés des capitaux, ils sont le plus souvent amortis sur la durée. Après tout, malgré les « gouffres budgétaires », le vote en faveur du Brexit ou l’élection d’une vedette de la télé-réalité à la présidence des États-Unis, les marchés ont su faire preuve de résilience. De même, les périodes de faible volatilité prennent généralement fin et « reviennent à la normale » lorsque l’incertitude regagne inexorablement les marchés. D’où le concept de retour à la moyenne.

Le graphique hebdomadaire ci-dessous présente l’environnement de faible volatilité dans lequel les marchés évoluent depuis quelque temps. On peut toutefois observer des pics de volatilité tous les quatre ou cinq mois. La chute des capitaux, corrélée à la faiblesse du secteur, a certainement contribué au faible cours et à l’enlisement des titres de l’indice VIX (VIXC). Ironiquement, d’un point de vue indiciaire, la trajectoire opposée des actions et du secteur s’est traduite par une volatilité à peu près nulle. Seulement, alors que la corrélation repart à la hausse, les prix des options pourraient suivre cette même tendance. De plus, face à un calendrier de hausse des taux de la Réserve fédérale qui pourrait être plus soutenu, aux tensions liées à la Corée du Nord et aux résultats incertains du premier tour de l’élection présidentielle française, les facteurs d’enlisement qui se présentent à nous ne manqueront pas.

Les opinions et conseils figurant dans le présent billet ne reflètent pas nécessairement ceux d’AlphaPro Management Inc. et d’Horizons ETFs Management (Canada) Inc. Les points de vue, les commentaires et les opinions sont de nature générale et ne doivent pas être considérés comme des conseils en vue d’acheter ou de vendre les titres susmentionnés. Avant de prendre toute décision de placement, veuillez consulter votre conseiller ou vos conseillers en placement.

Hans Albrecht
Hans Albrecht http://www.horizonsetfs.com/

Vice-président, gestionnaire de portefeuille et stratège en options

Horizons ETFs Management (Canada) Inc (les « FNB »)

Hans Albrecht est vice-président, gestionnaire de portefeuille et stratège en options chez Horizons ETFs Management (Canada) Inc. Il est cogestionnaire de l’un des plus grands portefeuilles d’options au Canada ainsi que de FNB d’options d’achat couvertes représentant 800 millions de dollars, et il supervise les activités quotidiennes liées aux options. M. Albrecht a également été teneur de marché sur options sur le parquet et a négocié un vaste portefeuille à haute volatilité pour la Financière Banque Nationale pendant de nombreuses années. Il a donné des conférences à l’université McGill et a participé à de nombreux panels d’experts en produits dérivés. Il a été cité par Bloomberg et dans Investment Advisor et le Globe and Mail, et il est un collaborateur régulier à BNN. Il est lauréat du prix Lipper pour FNB.

3 articles
1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *